Beasley Street

BEASLEY STREET
John Cooper Clarke

 

Loin du bitume taré

Le goût des cuillers d’argent

Un bricolage clinique

D’après-midi pourave

Où les microbes fécaux de M.Freud

Sont rendus obsolètes

Juridiquement « nuls et non avenus »

Dans le dossier Beasley Street

 

Au fond des divans bon marché où le meurtre se féconde

Un souffle court

Le sommeil est un luxe dont ils peuvent se passer

Un fragment fuyant de la mort

La Belladonne est ta fleur

L’homicide est ta viande

Crame un an en une paire d’heures

Sur le pont de Beasley Street

 

Quand l’action n’est pas

C’est là qu’elle se situe

Prends position

Les vides existent

Dans les formulaires anonymes

Les vétérans excrètent

Keith Joseph rêve et un bébé crève

Dans une boîte sur Beasley Street

 

Depuis les pensionnats et les chambres à coucher

Tout pleins de catastrophes et de puces

Il ou elle se met bien

Là où les absents gèlent

Habillés de mort…

fais tourner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.