Le virage social du droit européen

Les Etats occidentaux se désengagent de la protection des citoyens, voire de l’organisation collective. Les Etats lassent les rennes d’abord aux forces du marché, mais aussi aux collectivités territoriales à travers les lois de décentralisation, et aux instances supra-nationales, notamment l’Union Européenne, dont les compétences s’élargissent progressivement.
A mesure que l’Etat-providence s’estompe émerge un étonnant contre-feu : alors que l’Union Européenne a la réputation méritée d’avoir été un cheval de Troie du néo-libéralisme, qui ne s’était pas annoncé, c’est avec la même discrétion qu’est en train d’éclore une dimension de protection des droits sociaux des citoyens européens, condition pour mettre en oeuvre des politiques ambitieuses à cette échelle.
Le récit de cette émergence vous est proposé par Padraïc Kenna, professeur de droit à l’Université de Galway (Irlande), traduit et adapté par Noria Derdek, juriste à la Fondation Abbé Pierre, et moi-même.

Télécharger le document en pdf : Le virage social de la réglementation européenne

fais tourner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.