Logement cher, arriérés et expulsions : la France performante sur la solvabilisation, médiocre surles impayés et les expulsions.

A partir du Regard sur le mal-logement en Europe 2015, de la Fondation Abbé Pierre et la Feantsa.

Le coût du logement a augmenté partout comparé en Europe, avec des différences notables selon les pays. Pour les ménages pauvres, les dispositifs de solvabilisation (allocations logement, logement social) jouent un rôle essentiel. C’est ainsi que la France se classe 4ème pour les ménages pauvres en taux d’effort excessif (>40% des revenus consacrés au logement).

Pour autant, les ménages pauvres en arriérés sont particulièrement nombreux en France, et les arriérés conduisant à des expulsions sont également plus nombreux qu’ailleurs (la France est 25ème pour la population confrontée à une expulsion).

Les données Eurostat utilisées pour tous les tableaux présentés ici sont à manier avec prudence. Les données n’ont pas le même niveau de fiabilité dans tous les pays et ne recouvrent pas les mêmes réalités. Pour autant, voir la France si bien classée pour la solvabilisation des ménages pauvres et si mal classée en termes d’arriérés et d’expulsions invite à réfléchir sur les moyens de protéger nos systèmes de solvabilisation et sur une refonte de nos mécanismes de prévention et de gestion des impayés et des expulsions, peut-être en s’inspirant d’exemples étrangers plus performants.

 

fais tourner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.